Nous nous tenons à votre disposition pour toute demande d’information concernant nos façons de travailler, ou pour convenir d’un rendez-vous, sans engagement.

      • Vous souhaitez être rappelés ?

      • Laissez-nous vos coordonnées et vos horaires de préférence.

      • heures



Nos thèmes d’investissements

Nos thèmes d’investissements

Le vieillissement sans précédent de la population mondiale

« Le nombre de personnes âgées a plus que triplé depuis 1950 ; il devrait quasiment tripler d’ici 2050 » — Département des affaires économiques et sociales de l’ONU, Division de la population

Selon la Division Population des Nations Unies, nous traversons une période de vieillissement de la population « sans précédent dans l’histoire de l’humanité ». Deux facteurs sont à l’origine de cette tendance de fond : la baisse de la fertilité et le recul des taux de mortalité. Bien que le vieillissement de la population soit une réalité à la fois prégnante et irréversible dans la quasi-totalité des pays du monde, le phénomène est beaucoup plus prononcé dans les pays développés. Les individus âgés de 60 et plus devraient y représenter un tiers de la population totale en 2050, contre environ 20% aujourd’hui.

Le vieillissement de la population apporte son lot de défis économiques pour les pays développés. Fondamentalement, la diminution de la population en âge de travailler implique une baisse de la main d’œuvre disponible, qui est l’un des principaux déterminants de la croissance économique à long terme. Cependant, à plus court terme, les États sont confrontés à une hausse des dépenses liées au vieillissement, avec notamment une hausse des coûts des retraites publiques et des coûts liés aux soins de santé et aux programmes d’assistance de longue durée. L’augmentation des dépenses liées au vieillissement pèse sur les déficits budgétaires et les niveaux de dette des États.

S’il donne du fil à retordre aux gouvernements, le vieillissement des populations crée parallèlement des opportunités intéressantes pour les entreprises et les investisseurs. Le secteur de la santé en est le premier bénéficiaire. Malgré l’allongement de la durée de vie, les capacités physiques du corps humain diminuent irrémédiablement au fil du temps. Cela entraîne une augmentation de la demande en produits de santé (médicaments, appareils auditifs, matériel d’orthopédie et produits ophtalmologiques) et toute une gamme de services médicaux, notamment les établissements hospitaliers privés.

Les marchés émergents ont aussi une population vieillissante

Alors que les marchés émergents disposent d’une population relativement jeune, les taux de natalité ont décliné dans certaines régions de ces pays à l’urbanisation galopante. Une plus grande prospérité et un niveau de vie plus élevé ont contribué à une espérance de vie plus élevée et à l’augmentation des dépenses de santé.

D’ici à 2040, il est estimé que les marchés émergents compteront près d’un milliard de personnes âgées de plus de 65 ans. Cela représente plus de trois fois la population des plus de 65 ans des pays développés.

Le vieillissement de la population dans les pays développés et émergents


Source : Base de données internationale du U.S. Census Bureau, novembre 2010
(Avec l’autorisation de Franklin Templeton)

Le vieillissement de la population et la hausse des ratios de dépendance entraînent donc malheureusement des coûts élevés et divers, aussi bien dans les pays développés qu’émergents. Par conséquent, les produits et les services censés réduire ces coûts – que ce soit pour les États, les entreprises ou les particuliers – devraient tirer leur épingle du jeu dans les prochaines années. Par exemple, les fabricants de médicaments génériques, dont la vocation est de vendre des produits nettement moins chers que ceux des grands groupes du secteur, constituent un bon exemple de cette tendance. Ils bénéficient en effet de l’augmentation du nombre de personnes âgées mais aussi des mesures des États pour contrôler les pressions croissantes sur les coûts de santé.

En outre, s’il est généralement admis que la productivité des seniors est inférieure à celle des plus jeunes, on peut en conclure que le vieillissement de la population dans les pays les plus développés pourrait accélérer la tendance en faveur de l’automatisation et de la robotique (cf. La nouvelle révolution industrielle des pays développés).

Merci d'activer le javascript pour profiter pleinement de ce site